Rencontre avec soi en astrologie

Maria

Maria

Dans la continuité de mon article précédent, j’ai envie de vous partager comment l’astrologie se prête en parfait miroir pour nous renvoyer notre essence. L’astrologie rend la rencontre avec soi très tangible et pragmatique, même si les schémas que nous héritons nous suggèrent souvent de nous fuir.

Programmés pour nous fuir…

En réalité, la majorité absolue d’humains est programmée pour se fuir depuis sa plus tendre enfance. Vous souvenez-vous quand votre maman vous a demandé d’arrêter de pleurer, être en colère ou vous exprimer d’une manière spontanée qui était la vôtre, en vous faisant comprendre que ça lui déplaît ? ou quand on vous a simplement ignoré tandis que vous exprimiez quelque chose d’authentique de vous ? ou quand on vous a demandé de faire ou être quelque chose pour faire plaisir à un de vos parents ou vos proches, en dépit de ce que vous vouliez être ou faire à ce moment là ? Vous souvenez-vous comment l’attente ou le jugement de l’adulte a pesé lourd sur la grande réceptivité de l’enfant que vous étiez ? Ce poids pèse-t-il toujours dans votre vie ?

L’âme infuse 

Au fur et à mesure que nous expérimentons la réprobation répétée de nos expressions spontanées et le rejet de nos émotions, notre âme infuse sa plus grande blessure. Notre inconscient imprime la croyance qu’être nous-mêmes n’est globalement pas bienvenue dans ce monde ni dans nos relations. Naît alors la peur de ne pas être aimés tels que nous sommes. C’est une étape incontournable et précieuse pour notre évolution, car “nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine.” Pierre Teilhard de Chardin

L’expression de cette douleur sera différente selon le « noyau dur » de personnalité, que nous pouvons précisément cerner en astrologie. La rencontre avec soi devient alors tangible et concrète.

Rencontre avec soi à travers les éléments

Rencontre avec soi en astrologie

L’eau

Les natifs avec prédominance énergétique de l’eau, dont je fais partie, sont plus enclins à s’adapter à leur entourage avec leurs antennes sensibles. Ils sont capables de flairer ce qui se profile dans l’invisible pour mieux s’orienter et mettent souvent leur empathie au service d’autrui, jusqu’à porter ses peines. L’autre versant de cette capacité incroyable d’adaptation est la suradaptation. Plus les natifs sont sensibles, plus ils peuvent être pris dans le sacrifice, ouvrant grand la porte à l’abus. Arrivés à un certain âge, ils peuvent à tel point se déconnecter d’eux-mêmes en prenant les émotions, les aspirations et les soucis des autres pour les leurs, qu’ils ne savent plus où sont leurs propres limites et qui ils sont vraiment. Le défi de ces natifs est de garder leur connexion avec leur intuition et leur sensibilité en veillant à leurs limites physiques et psychologiques.

L’air

Les natifs avec prédominance de l’air sont eux aussi plus enclins à s’adapter à leur entourage car l’air est volatile, sociable et adaptable à l’infini. Contrairement à l’énergie pure de l’eau, cette adaptation est de nature plus intellectuelle qu’émotionnelle. Mais l’importance du lien chez ces natifs peut leur jouer des tours les faisant s’adapter à la personne en face même en dépit de leurs valeurs. Le défi de ces natifs est de garder le discernement, tout en évitant la dispersion. 

Le feu

Contrairement à l’eau et l’air qui s’adaptent, le feu s’affirme et la terre s’affranchit pour ne s’appuyer que sur soi. Face à l’injustice vécue de ne pas se sentir aimés ou accueillis, les natifs à prédominance du feu vont extérioriser des émotions fortes, voire violentes, ils n’auront aucun mal à être seuls contre tout le monde. Le feu est un élément d’intégrité la plus totale, ainsi tout objet extérieur qui rencontre le feu subit immédiatement sa transformation. Le feu ne garde pas pour soi, il donne, transforme et renvoie vers l’extérieur. S’il y en a qui auront l’instinct de rébellion, ce sont bien les natifs aux énergies fortes du feu ! Le défi de ces natifs est d’exprimer leur étincelle divine sans tomber dans l’impulsivité et l’exagération.

La terre

La prédominance de la terre fournit au natif une énergie de stabilité qui lui permet de s’appuyer sur soi et sur ses forces pour aller de l’avant. C’est l’élément le moins mouvementé, bien que sensible car réceptif. Ici la marge d’adaptation est moindre, mais grande est la capacité d’endurance, voire de solitude et de persévérance. Ces natifs peuvent garder longtemps des émotions profondément ancrées et endurer une forme de culpabilité qui peut devenir leur leitmotiv. Lentement mais sûrement la terre transforme ce qu’il y a à transformer. Elle passe avec patience par les 4 saisons pour honorer le cycle complet de vie-mort-vie. Le défi de la terre est la souplesse, accepter le mouvement de l’émotion. 

Complexes et uniques

Cela ne veut pas dire que les personnes qui ont beaucoup d’énergie d’adaptation de l’eau ou de l’air ne peuvent pas se rebeller ! Cela ne veut pas dire que les personnes ayant beaucoup d’énergie de stabilité de la terre ou d’extériorisation du feu ne peuvent pas s’adapter ! 

Il faut noter que le plus souvent dans un thème astrologique 2 éléments prédominent en même temps. Toute cette complexité se mélange alors pour faire naître une personnalité unique que vous êtes. Toujours pour rendre cette rencontre avec soi encore plus tangible et concrète!

Prêt pour une rencontre avec soi? Offrez-vous une consultation d’astrologie.

Je vous souhaite de ne vouloir être que davantage vous-m’aime.

Avec amour,

Maria

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.